Le compte renditch du lundi

Octobre 2017

Le Retour

Il y a eu le retour du Jedi et voici le retour du Contre renditch. Ah, il s’est laissé désirer celui-là mais que c’est bon d’obtenir ce que l’on a désiré pendant des semaines. C’est un peu comme le prisonnier qui sort de prison et qui retrouve son chez soi : la délivrance (et j’en connais qui savent ce que c’est).

Alors commençons par le début et le retour dans notre bonne vieille salle. Le déménagement s’est bien déroulé sauf pour notre frigo qui a mal vécu le déplacement. Ses symptômes : c’est comme une femme, vous demandez une température positive pour passer une bonne soirée et elle se met en négatif. On se retrouve dès lors avec un glaçon et rien ne va plus. Il faut alors remplacer et là, cela repart en positif mais à nouveau pas pour très longtemps. L’éternel recommencement ! Bref avec un frigidaire, j’espère…

Les aménagements de nos réserves se sont très bien déroulés et nous devons cela à notre Bob (dixit Eric). Ce n’est évidemment pas Bob je conduis car notre Bob est plus Bob l’éponge qu’autre chose. Et quand j’écris Eponge, c’en est une fameuse d’éponge notre Bob. Il essaie de faire les 12 heures de ping tous les samedis et je suis persuadé que quand il rentre chez lui, il fait l’étoile de mer. Mais qu’elle doit avoir bon Christelle…

 

Mais Eric est aussi Bob le bricoleur. Il fait tout : étagère, armoire, peindre, fixation de barre… j’ai l’impression parfois qu’il se fait son petit chez soi et que….mais bien-sûr, je viens de comprendre…comme il veut absolument faire les 12 heures de ping, il s’aménage une garçonnière au cas où il aurait du mal à retrouver ses clefs. Si pendant l’entraînement, vous entendez un bruit de foreuse, c’est lui. Si le samedi, l’alarme incendie se déclenche dans la salle, c’est lui. Si vous cherchez Eric : va voir dans la réserve, il y est. Et puis, il faut le voir en action, il sort une voiture complète d’outils, pour finalement utiliser une foreuse et un tourne vis. Et le pire, est que parfois, il a oublié quelque chose chez lui. Je me moque, mais chapeau l’artiste et un tout grand merci pour ce que tu as fait et ce que tu vas encore faire. J’ai d’autres projets…

Alors, la saison a repris avec les mêmes + 2 nouvelles têtes : Sébastien Devillers et Estéban Canada. Nous n’avons d’ailleurs pas trop vu ce dernier car il a eu la grande idée de se blesser au genou avant la reprise. C’est dommage car j’ai en magasin des bons jeux de mot avec Canada. Bon rétablissement à lui.

Notre entraîneur n’a pas changé également. Toujours fit and well. Très fit physiquement et très well quand il s’agit de vendre les produits Andro. Je l’ai d’ailleurs rebaptisé Jordandro. Il deale tellement les produits Andro que sur le toit de sa maison, il y sera inscrit Andro. L’avantage à cela, car il y en a malgré tout un, est que quand un joueur oubliera sa raquette, il pourra prendre celle d’un de ses coéquipiers, c’est la même ! Au-delà de ça, il donne de très bons conseils et ses entraînements sont toujours excellents. Pour ceux, bien-sûr, qui y vont… Je ne vais pas jeter la pierre à ceux qui ne s’entraînent pas, car je n’y suis pas non plus. Mais le Ditch, Monsieur, il va aux matchs au talent. Pas de commentaire, merci.

Cette saison, nous avons 2 équipes en 1ère provinciale. Chose qui n’était pas encore arrivée dans notre bon vieux club. En championnat Homme, nos gars du circuit s’en sortent plus que bien avec déjà de bonnes victoires. Victoire également présente (ce week-end) malgré l’absence de notre premier joueur. Absence largement justifiée avec une troisième naissance. Quel tireur ce Guillaume Tell ! Un petit conseil Gilles : quand ton épouse te dira un jour qu’il faut un 4ème pour une meilleure entente entre tes enfants, prend ton sac bourré de brol et viens taper la balle, cela coûte moins chère… Finalement, c’est bien quand nos joueurs font des djônes car nous avons besoin de jeunes et au pire, s’ils ne jouent pas, ils pourront toujours tenir le bar.

Notre 2ème équipe en 1ère provinciale est nos Dames. Elles sont premières et toujours invaincues après 4 matchs. Alors, coacher nos dames est toujours très particulier. Exemple, ce samedi après-midi face à Wanze A également invaincues, après avoir remporté le double, face à une belle paire expérimentée (hm, hm), j’entends Noémie dire bien fort « On s’est fait dessus ! ». Appelez-moi Marc Dorcel et voici le titre de mon prochain film « Face à une belle paire, on se fait dessus ».

Tout comme l’équipe première Homme, venez les supporter, nos 2 équipes jouent quand même dans l’élite provinciale.

Quant aux autres joueurs, voici mes affiches pour ceux qui sont en action (juste pour rire) :

-          Gilles : une chance au grattage et une chance au tirage.

-          William : fort à la table mais aussi fort en parole.

-          Oli : des hauts et des bas. No sex untill a match.

-          Jean-Mi : Tic tac tic tac, le temps passe et l’horloge tombe.

-          Benja : allez croquette

-          Zouki : l’outilleur des voleurs

-          Christian : toujours dans ses dos sier douloureux

-          Sébastien Devillers : en phase d’intronisation

-          Tanguy : joue aussi au talent mais en mieux

-          Tof : Caprisone un jour, Caprisone toujours

-          Greg : entraînement = Préparation régulière et méthodique à un exercice physique

-          Quick : le matou maladroit des gouttières

-          Mika : boulettes à table

-          Esteban : God bless Canada

-          Ditch : je vous l’ai dit : au talent

-          Max : bière pong

-          Victoria : toujours en salle et finira avec Eric, dans la réserve

-          Nico : prend plaisir à sortir, ah ah

-          Jean-Yves : mon dieu Jean-Yves !

-          Noé : Mister X pourcent

-          José : problème de manche

-          Florent : graphique mana  ger bien les matchs

-          Séba : coéquipier full time de Caro

-          Mathieu : toujours apprécié, mais pas des adversaires

-          Thomas : Toujours en cour de l’école et pas en jogging

-          Arthur : le roi déchu de la belle

-          Caro : drago run woman

-          Noémie : tarzan féminin pour les cris

-          Lucas : j’ai mal aux jambes !

-          Ryan : il faut sauver le joueur Ryan

-          Charline : bulle un jour ne veut pas dire bulle toujours

-          Olivier M. : en bleu de police la semaine et en bleu de training le week-end

-          Mannens : Mannenssssss. Amène ta choucroute.

-          Léon : a perdu du verbe, tant mieux

-          Clémentine : marsupilani du tennis de table

-          Léa : force tranquille

-          Julien : a besoin d’un psy

-          Délia : bienvenue à Francorchamps

-          Valentin : mi-pouce devriendra grand

-          Frédérique : le frère de l’autre mais sans les boulettes

-          Maxime : renversant ce joueur. Bravo pour la concentration.

-          Christian Slangen : comme son père, folklorique mais efficace

 

N’hésitez pas à réagir en commentaire. Promis, je répondrai.

A bientôt, (le mois prochain ?)

 

Le proverbe du mois : Qui aime bien, châtie bien.  

Commentaires  

 
# Olivier Malchair 31-10-2017 20:24
C'est bon ça ... bravo Didtch !!!!!!!!!
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Didier Poncelet 31-10-2017 20:43
Merci poulet :P
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Frederic Moreau 06-11-2017 17:39
Merci Ditch ! Très bon retour avec un bémol pour mon prénom un peu trop féminin à mon goût... :lol:
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Christian Brixhe 08-11-2017 19:18
Eh bien Ditch, on peut dire que tu t'es "cassé le cul", pour trouver un petit mot sur tout le monde ...... avant de physiquement te "casser le cul" :-)
Reviens nous vite, et surtout soignes toi bien, ne compte pas sur moi pour te passer la pommade ;-)
N.B.: je ne dois pas trop faire le malin avec ma sciatique.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# schulz 10-11-2017 19:37
ca valait la peine d'attendre un peu ,l'année a l'air bien relancée , l'imagination bien fertile
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
# Jordane 19-11-2017 22:49
Ahhhhh ce Ditch ! Topissime ????????????
Répondre | Répondre en citant | Citer