Le compte renditch du lundi

Samedi 06 octobre 2018

Voilà donc 5 francorchamptois faisant leur entrée dans cette salle de village. 5 ?????? Et oui, nous avions un invité surprise avec nous, je vous laisse deviner : il parle beaucoup, il aime les chiques et il n’a actuellement qu’un bras mais cela ne l’empêche pas de nous vendre des produits Andro…Facile !

S04 EQUIPE DAME 03

Quand nous sommes rentrés dans cette salle des fêtes, les premiers mots qui sont venus à nos lèvres étaient : « Oh putain ». Voyez plutôt : carrelage au sol, très peu d’espace entre les 2 tables, 1 bon mètre entre chaque table et un mur (pivot impossible) et cerise sur le gâteau, de la condensation après 1 heure de match. Difficile d’imaginer que nous allions jouer un match en WB. Le bon point : des marquoirs électroniques, faits maisons, sortis eux aussi d’un autre monde mais génial. On se serait battu pour arbitrer. Le TT Loyers est un club de village par excellence comme on les aime avec des gueules, un accent, de la sympathie à revendre, des bières spéciales et des consommateurs habitués. Un club de connaisseurs qui met notre sport en valeur et puis quand on y connait notre Gilles, respect… Heureusement pour les locataires (ben oui, c’est le nom des gens de Loyers, pardi), une nouvelle salle leur est destinée en janvier. Je tiens toutefois à souligner que nos adversaires et dirigeants du club étaient aux petits soins pour nous et nous ne pouvons que louer leur accueil.

Après l’échauffement, nous apprenons que nos adversaires ne sont que 2 (problème de communication lors de la sélection – il n’y a pas un Christian Brixhe dans chaque club !). Nous nous sommes regardés, Jordane et moi (et là, on était baux (ben oui, loyers -> locataire -> bail -> baux au pluriel)) et on s’est dit : « Ca, c’est un match pour nous ». Malgré l’opposition, une C0 (ancienne espoir du ping féminin) et sa maman C2, nous étions très confiants. La confiance est tombée d’un cran, quand on va vu Léa et Noémie s’incliner face à 2 joueuses maîtresses de leur sujet. Ensuite vint le premier tournant de l’interclub : Victoria est menée 2 sets à 0 face à la C2. Victoria ne peut développer son jeu dans cette salle et est prise à froid. Elle sauve une balle de match et doit montrer beaucoup de caractère pour revenir et remporter le match 11-9 à la belle après 2 points de chance et un service raté par son adversaire. Elle est passée très près de sa 1ère défaite et Jordane très près de l’infar…

Avec la Wo adverse, nous menions 4-3 et tout allait se jouer à nouveau sur le double. Le 2ème tournant de l’après-midi. Nos filles mènent facilement 2 sets à 0 et puis, plus rien. Elles jouent tout milieu de table et subissent le jeu intelligent des locataires. Victoria et Noémie avaient tout en mains pour gagner mais ont laissé leur cerveau à la cafeteria et perdent 14-12 à la belle, après avoir sauvé 7 balles de match (il reste du travail…). La soupe à la grimace était servie et il avait un sale goût ce potage. Il restait alors 2 matchs pour sauver quelque chose. Léa n’a malheureusement rien pu faire contre la C2 et Victoria entame son match de la plus mauvaise manière par une défaite dans le 1er set. Jordane perd alors le peu d’énergie qu’il lui reste et se rend compte que coacher les filles n’est pas quelque chose de simple et demande beaucoup de zenitude. Victoria est pourtant déterminée et consciente de l’importance de ce match et…. l’étincelle, Victoria apprivoise enfin cette salle particulière et aligne les coups gagnants. Ouf 5-5. Un partage synonyme de victoire quand finalement on sait que seule Victoria a alimenté le marquoir !

Quel déplacement mes amis, placé sous le signe de la grosse bouffe avec Jordane en maître de cérémonie. Voici quelques moments choisis :S04 EQUIPE DAME 02

-          Jordane, après avoir quitté Tiège de 20 minutes : « Ditch, on peut s’arrêter pour que je prenne un sandwich, j’ai pas pu me préparer des tartines ». Jordane a ses préférences, obligé de sortir à Barchon pour prendre un martino à la station Total – les meilleurs selon lui… ;

-          Après s’être englouti un chips, il motive les troupes avec un : « Si vous gagnez, je vous offre un donut chocolat/framboise. On s’arrêtera, hein Ditch ? Tu prendras ce que tu veux»

-          Après match, Jordane entame son 5 ou 6ème morceau de pizza offert par Loyers et malgré le match nul, il annonce : « Bon ok, je vous offre quand même le donut ». Son estomac avait parlé et manifestement plus fort que tout !

-          Nous quittons Loyers et Jordane s’endort dans la voiture (dur, dur la vie de coach). A son réveil, il déclare : « Et si, on mangeait une glace ? A Barchon, ils font des freak shake, j’ai envie d’essayer, je vous l’offre » Il montre une photo de l’engin aux filles et Jordane alors revit en pensant à ce qui l’attend ;

-          Lorsque l’on nous sert les freak shake, Jordane a les yeux pétillants comme si on venait de lui offrir une belle coupe. Il pousse une petite chansonnette (un mixte de tout) et c’est repu et fatigué que nous rejoignons à 19h30 notre village.S04 EQUIPE DAME 04

Quel mec ce Jordane, tu en as de la chance Marie ! J’espère que tu te débrouilles en cuisine et que tu as pris des actions dans une société de papiers wc (comprenne qui pourra).

Merci Jordane pour cette belle après-midi. Tu as fait en sorte que ce déplacement reste dans nos mémoires. C’est quand tu veux mais pas tous les déplacements, sous peine de finir obèse fin de saison…

C’est tout cela la WB Dame…ce sont vraiment de Drôles de dames…

Je finirais en vous disant qu’un match en déplacement en Dame est une chose à vivre une fois dans sa vie. Il y a chaque fois une place de libre dans la voiture, alors si vous voulez être l’invité surprise, n’hésitez pas. Prochain déplacement : le 03 novembre à Mouscron ! Départ à 09h00, avis aux amateurs…

Nous sommes tous CTT Francorchamps.

La réflexion de ce Drôle de Dame : Quand dans un village, il n’y a rien à Loyers, c’est qu’on s’y sent bien !